Attaques des Pokémons

21 avril 2019

Description des attaques

Dans les jeux sur DS, les combats se déroulent au tour par tour. A chaque tour, chaque joueur choisit une attaque parmi les 4 à sa disposition, l’utilisation d’un objet ou le remplacement du Pokémon au combat.

Dans Pokémon GO, les combats se déroulent en temps réel, sans pause.
Le Pokémon dispose de 2 attaques :

  • L’attaque immédiate, que le joueur peut utiliser à tout moment, en tout cas dès que l’attaque en cours est terminée. Chaque attaque immédiate utilisée recharge la jauge d’énergie, ce qui permettra d’utiliser l’attaque chargée. Chaque attaque immédiate est caractérisée par :
    • sa puissance – entre 3 et 20
    • son temps d’exécution – entre 0.4 seconde à 2.3 secondes
    • l’énergie générée – entre 4 à 25 unités
    • son type
  • L’attaque chargée, que le joueur ne peut utiliser que lorsque la jauge d’énergie est suffisamment remplie, et dès que l’attaque en cours est terminée. Le seuil d’énergie nécessaire dépend de l’attaque chargée. Chaque attaque immédiate est caractérisée par :
    • sa puissance – de 25 à 180
    • son temps d’exécution – de 1.5 seconde à 4.9 secondes
    • l’énergie nécessaire à son utilisation – 33 unités (3 barres), 50 unités (2 barres) ou 100 unités (1 barre)
    • son type

La fiche d’un Pokémon présente le type (à gauche)  et la puissance (à droite) des deux attaques ainsi que l’énergie nécessaire à l’utilisation de l’attaque chargée (les barres violettes) :

Attaques Aquali

Les temps d’exécution des attaques ainsi que l’énergie générée par l’attaque immédiate ne sont pas visibles et ne sont présentes que dans le fichier GAME_MASTER des données du jeu.

Efficacité des attaques

La puissance affichée d’une attaque n’est pas une bonne indication de son efficacité. A puissance égale, une attaque qui dure 1 seconde fera dans le temps deux fois plus de dégâts qu’une attaque qui dure 2 secondes.
On mesure donc l’efficacité d’une attaque par ses DPS (Damage per Second ou Dégâts Par Seconde). C’est le rapport entre sa puissance et son temps d’exécution.

Pour une attaque immédiate :

Attaque immédiate : Charge
Puissance = 5
Temps d’exécution = 0.5 seconde
DPS = 5 / 0.5 = 10
Attaque immédiate : Change-Eclair
Puissance = 20
Temps d’exécution = 2.3 secondes
DPS = 20 / 2.3 = 8.7

L’efficacité d’une attaque immédiate ne dépend pas que de sa puissance affichée, mais elle est également inversement proportionnelle à son temps d’exécution.

On peut faire le même calcul pour les attaques chargées :

Attaque chargée : Rapace
Puissance = 90
Temps d’exécution = 2 secondes
DPS = 90 / 2 = 45
Attaque immédiate : Lance-Soleil
Puissance = 180
Temps d’exécution = 4.9 secondes
DPS = 180 / 4.9 = 36.73

Mais ce calcul ne veut rien dire !
En effet, avant de lancer une attaque chargée, il faut lancer plusieurs attaques immédiates pour remplir la jauge d’énergie.

Ce n’est que sur le cycle complet constitué des N attaques immédiates et de l’attaque chargée que l’on peut calculer l’efficacité globale des deux attaques : c’est le rapport entre la puissance totale délivrée pendant le cycle et le temps total d’exécution du cycle.

Attaque chargée : Tempête Florale
Puissance = 110
Temps d’exécution = 2.6 secondes
Energie nécessaire : 100
DPS théorique = 110 / 2.6 = 42.3
+
Attaque immédiate : Fouet Lianes
Puissance = 7
Temps d’exécution = 0.6 seconde
Energie générée = 6
DPS théorique = 7 / 0.6 = 11.67
=
Nombre d’attaques immédiates = 100 / 6 = 17
Puissance du cycle = 17 * 7 + 110 = 229
Temps du cycle = 17 * 0.6 + 2.6 = 12.8 secondes
DPS cycle = 229 / 12.8 = 17.9
Attaque chargée : Lame Feuille
Puissance = 70
Temps d’exécution = 2.4 secondes
Energie nécessaire : 33
DPS théorique = 70 / 2.4 = 29.2
+
Attaque immédiate : Fouet Lianes
Puissance = 7
Temps d’exécution = 0.6 seconde
Energie générée = 6
DPS théorique = 7 / 0.6 = 11.67
=
Nombre d’attaques immédiates = 33 / 6 = 6
Puissance du cycle = 6 * 7 + 70 = 112
Temps du cycle = 6 * 0.6 + 2.4 = 6 secondes
DPS cycle = 112 / 6 = 18.7

Le résultat est surprenant, non ?
Les listes présentant les prétendues meilleures attaques chargées et leur DPS n’ont donc aucun sens !

L’efficacité des attaques d’un Pokémon ne peut pas se deviner à partir des seules informations affichées. Elle doit être calculée pour le couple attaque immédiate – attaque chargée.

STAB

Le type du Pokémon aussi joue un rôle dans l’efficacité de ses attaques.
Chaque attaque appartient également à un type (mais un seul).

Types Aquali Types Dracolosse

Si une attaque est du même type que le type (ou l’un des deux types) du Pokémon, elle bénéficie du STAB (Same Type Attack Bonus) et son efficacité est augmentée de 20% (multipliée par 1.2).

Dans les exemples ci-dessus, les deux attaques d’Aquali bénéficient du STAB, alors que pour Dracolosse, seule l’attaque immédiate Draco-Queue en bénéficie.

Mais ce n’est pas fini !
Le type du Pokémon adverse va jouer un rôle encore plus grand dans le déroulé d’un combat.

  •