Type des Pokémons

21 avril 2019

A partir de maintenant, nous allons nous intéresser aux attaques portées sur un adversaire, car celui-ci change complètement l’efficacité des attaques. Ce qui précède n’est finalement que théorie.

Les Pokémons ont une caractéristique extrêmement importante : leur type.
Il existe 18 types différents : Acier, Combat, Dragon, Eau, Electrik, Fée, Feu, Glace, Insecte, Normal, Plante, Poison, Psy, Roche, Sol, Spectre, Ténèbres et Vol.

Certains Pokémons ont même un type double, constitué de deux types.

Quand un Pokémon possède deux types, leur ordre n’a aucune importance, aucun des deux types n’est prioritaire, les deux types jouent exactement le même rôle.

Types 1 Types 2

Quand une attaque touche un Pokémon, le type de l’attaque est comparé au(x) type(s) du Pokémon adverse.

Pour chaque couple [ type de l’attaque / type du Pokémon adverse ], il existe une valeur d’efficacité de type ET, que l’on détermine grâce à la Table des Types :

Table des Types

– Une attaque « super efficace » voit son efficacité multipliée par ET = 1.6
– Une attaque « pas très efficace » voit son efficacité multipliée par ET = 0.625
– Une attaque « sans effet » voit son efficacité multipliée par ET = 0.391 (et non par 0 comme dans les autres jeux Pokémon sur console).

Ainsi, une attaque Eau est « super efficace » sur un Pokémon de type Feu :

Table des Types - Exemple

Quand le Pokémon adverse possède un double type, l’efficacité de l’attaque est multipliée par les deux coefficients obtenus pour l’attaque et chacun des types du Pokémon.

Ainsi, une attaque Combat est doublement efficace sur un Pokémon Roche / Ténèbres. C’est le cas des attaques Combat sur Tyranocif, qui voient leur efficacité multipliée par ET = 1.6 * 1.6 = 2.56 :

Table des Types - Fragile
A l’inverse, un Pokémon Spectre / Poison est doublement résistant aux attaques Combat. C’est le cas des attaques Combat sur Ectoplasma, qui voient leur efficacité multipliée par ET = 0.625 * 0.391 = 0.244 :

Table des Types - Résistant

En conclusion, l’efficacité d’un Pokémon en combat dépend dans l’ordre :
– du type de ses attaques comparé au type du Pokémon adverse (Table des Types ci-dessus)
– de son type comparé aux types des attaques du Pokémon adverse (sa résistance)
– du type de ses attaques comparé à son propre type (STAB)
– des caractéristiques de ses attaques
– de ses attributs (ATTPERSO, DEFPERSO et PVPERSO) et de son niveau.

Nous avons maintenant tous les éléments pour calculer les dégâts engendrés durant les combats.

  •